Événement propagé dans plusieurs villes de l’Europe depuis quelques années, c’est finalement ce samedi, le 15 octobre de 10h à 16h, que les Donneurs de mots feront leur apparition dans les divers commerces de la rue Eddy.

Dès 10h, c’est vingt auteurs reconnus de la région qui seront présents dans le vieux Hull pour rencontrer et échanger avec les lecteurs et surtout avec les écrivains en herbe qui souhaitent recevoir quelques conseils. « On se rencontre dans les salons du livre et il y a beaucoup de gens qui rêvent d’écrire, m’affirme l’auteure et porte-parole de l’événement Lysette Brochu. Ils cherchent toujours des conseils ou une recette magique. Ils voudraient échanger avec des auteurs professionnels, mais dans les salons on a pas toujours le temps. Il y a une foule, l’ambiance n’y est pas… Tandis que samedi on est complètement disponible pour celui qui veut écrire une lettre, un poème, une chanson, qui veut perfectionner son roman ou écrire une nouvelle. »

L’origine du projet

Tout a commencé lorsque l’auteure Monique Pellerin a décidé de se rendre à l’un de ces événements pour vivre l’expérience de ces rencontres conviviales. « Elle s’est rendue à Lanaudière. Elle a tellement aimé ça, elle a trouvé ça tellement festif, qu’à son retour elle a formé un comité. C’est la première fois que ça va se faire ici à Gatineau  », m’explique Mme Brochu.

La devise de l’activité est plutôt frappante : « Tout ce qui n’est pas donné est perdu. » Parce que les mots fourmillent toujours dans les têtes de ses auteurs et parce qu’ils ont besoin de s’en libérer, ils ont trouvé la solution parfaite : les offrir aux passants pour compléter une rime, une image ou une idée. Ceux-ci seront donc au service du public pour leur offrir un peu de coaching pour la rédaction d’un texte ou simplement pour discuter. « Des fois, c’est la première phrase qui bloque les gens et nous on va être là pour ça, pour les aider dans le processus d’écriture », soutient Mme Brochu.

« C’est une grande fête de l’écriture. Une vingtaine de citations décoreront les vitrines des commerçants de la rue Eddy pour l’occasion. »
— Lysette Brochu, auteure et porte-parole de l’événement Les Donneurs de mots

« Ma langue est mon pays, je suis partout chez moi. » -- Annie St-Jean
« Ma langue est mon pays, je suis partout chez moi. » — Annie St-Jean

Activités sur place

C’est vingt auteurs spécialisés dans divers domaines qui seront à l’entière disposition du public au cours de la journée. Nous pourrons compter entre autres sur la présence de poètes tels que Michel Côté, Guy Jean, José Claer ; sur des romanciers tels qu’Andrée Poulin, Michel Lavoie et, finalement, sur des slameuses comme Annie St-Jean et Mélanie Rivet.

« Pour faire le lien avec tous ces gens-là et pour inviter les gens à se déplacer, il va avoir l’équipe des Cyclownes bien connue dans la région », m’indique fièrement la porte-parole.  Ces clowns, qui auront certainement envie de revêtir les habits de Balzac ou encore de Victor Hugo, seront là à titre de passeurs de mots pour amuser les plus petits et les plus grands.

Pour connaître tous les détails de la programmation et ne pas manquer votre auteur favori, consultez l’horaire des activités ci-dessous ou au lien suivant.

Les Donneurs de mots - affiche

(Visited 19 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *